Etude des populations D'odonates

 

Le protocole consiste à dénombrer et à identifier les odonates les plus communs, en se déplaçant le long de la prairie. Ces insectes sont des indicateurs de l'état de santé du milieu, à l'échelle du paysage.

LE PROTOCOLE


Pourquoi étudier les libellules?
Sensibles aux modifications d'habitat et à la présence de plantes sauvages à proximité, les odonates sont des indicateurs de l'état du milieu à l'échelle du paysage. En effet, certaines espèces sont spécialistes d'un habitat précis et d'autres colonisent tous les milieux, elles sont dites généralistes.

METHODOLOGIE


L'observateur se déplace le long d'une parcelle, en bordure. Seuls les insectes observés autour de l'observateur (voir schéma), sont comptés. Le temps de parcours du trajet ou transect doit être de 10 minutes, ce qui correspond à une distance d'environ 100 à 300 mètres, selon la richesse du milieu. Pour chacune des espèces/groupes d'espèces, le nombre total d'individus observés pendant 10 minutes est noté. Si des odonates n'appartenant pas à la liste pré-établie sont recensés, ils sont notés dans la rubrique « Autres papillons ». Ceux qui ne sont pas reconnus sont notés « non identifiés ». La distance réalisée en 10 minutes lors du premier passage sera la référence et les passages suivants reprendront le même transect (même point de départ, même distance). Le temps pourra alors varier de quelques minutes en fonction de la richesse en insectes. Plusieurs relevés peuvent être réalisés par parcelle si différents types de bordure sont identifiés.

 
Site de la boire de Champtocé